Le Défi cycliste fracasse encore ses records

D’année en année, le Défi cycliste de la Fondation Santé Daigneault-Gauthier atteint de nouveaux sommets.  Pour sa 8e édition, l’activité tenue dimanche, à travers la MRC d’Acton, a récolté une somme record de 35 618 $.

En 2014, le Défi cycliste avait amassé 31 162 $, le montant le plus élevé de son histoire jusqu’à cette année.  Le nombre de participants est également en hausse passant de 482 à 547.

«C’est vraiment formidable de constater la popularité de notre activité-bénéfice, qui s’est encore une fois très bien déroulée.  Bien qu’il y ait eu un peu de vent, les conditions météorologiques étaient excellentes.  Et tout s’est déroulé dans la bonne humeur», soutient Guy Daigneault, un des organisateurs du Défi cycliste.  Ce dernier mentionne qu’encore une fois, le trajet de 100 km a attiré de nombreux participants de l’extérieur de la région. «Pour les randonnées de 50 et de 20 km, il y avait encore une fois de nombreuses familles au rendez-vous.  J’ai été impressionné de voir de très jeunes cyclistes, parfois âgés de 5 ou 6 ans, compléter le 20 km avec le sourire», mentionne-t-il.

Guy Daigneault souligne l’excellent accueil réservé aux cyclistes au parc Donald-Martin, alors que se tenant simultanément la fête familiale de la Ville d’Acton dans le cadre de la Semaine des municipalités.  «Les cycliste sont toujours agréablement surpris de l’ambiance qui règne au parc lors de leur arrivée.  C’est une des raisons qui expliquent le succès grandissant de notre Défi cycliste, car il y a beaucoup de bouche à oreille au sein des clubs cyclistes.  Nous comptons également sur une très belle collaboration des médias.  Et cette belle association avec la Ville d’Acton est bien sûr fort appréciée» clame-t-il.

M. Daigneault rappelle l’importance du Défi cycliste pour la Fondation Santé Daigneault-Gauthier.  «Tout l’argent récolté lors de cette journée revient en région et permet d’améliorer le mieux-être des gens desservis par le CLSC et le Centre d’hébergement» conclut-il.

Un des participants, Martin Deslandes – qui a participé au trajet de 50 km – a adoré sa première expérience au Défi cycliste. «C’est mon ami Gilbert Touchette qui m’a convaincu de pédaler pour cette bonne cause.  Ce fut un beau prétexte pour recommencer à faire du vélo et ainsi me remettre en forme.  J’ai vraiment apprécié cette randonnée» a-t-il confié peu après son arrivée.

Article de M. Alain Bérubé paru le 10 juin 2015 dans La Pensée de Bagot.

Chèque Défi cycliste 2015

Le 8e Défi cycliste de la Fondation Daigneault-Gauthier a de nouveaux battu ses propres records, en amassant une somme de 35 618 $ grâce à ses 547 participants.  On voit ici des membres du comité organisateur: en avant plan, Jean-François Plante, Lucie Sarrazin, Guy Daigneault et Benoit Grégoire; debout, Daniel Meunier, Marc Gallant (président de la Fondation) et Denis Normand.  Absente sur la photo : Manon Manseau. (photo courtoisie de Sylvie Gagné)

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *