Le Défi cycliste atteint de nouveaux sommets

Après avoir composé avec des conditions météorologiques difficiles l’an dernier, les organisateurs du Défi cycliste de la Fondation Santé Daigneault-Gauthier ont eu un bon coup de main de Dame Nature.  C’est sous un soleil radieux que la 7e édition, qui a eu lieu dimanche à travers la MRC d’Acton, a permis d’amasser une somme record de 31 162$.

L’an dernier, le Défi cycliste avait atteint un sommet en récoltant un montant de 28 240$. Ces succès ravissent au plus haut point Guy Daigneault, un des organisateurs de l’activité de financement.  «Ce qui me fait également plaisir, c’est de constater que nous avions en tout 482 cycliste, un autre record à vie.  On a d’ailleurs eu la chance d’accueillir, pour le 100 km , une délégation du Grand Défi Pierre-Lavoie en provenance de Drummondville», mentionne-t-il.  M. Daigneault soutient qu’en plus du soleil radieux, tout s’est bien déroulé pour l’ensemble de la journée.  «Encore une fois, notre trajet de 100 km a attiré plus de 80% de gens provenant de l’extérieur, ce qui est excellent pour la notoriété de la région.  Quant aux randonnées de 50 et 20 km, plusieurs familles d’ici étaient au rendez-vous.  Tous ont vraiment apprécié les paysages et la qualité de l’organisation», dit-il.

Guy Daigneault insiste sur l’excellente collaboration avec la Ville d’Acton Vale, qui a contribué à faire de cette journée une véritable fête.  «Les cyclistes se sont sentis bien accueillis au parc Donald-Martin, où se tenait également plusieurs activités dans le cadre de la Semaine de la municipalité.  C’est une association qui nous plaît beaucoup», commente-t-il.

La Fondation Santé Daigneault-Gauthier a comme mission de collaborer au mieux-être de la population desservie par le CLSC et le Centre d’hébergement de la MRC d’Acton.  Pour en savoir davantage : www.fondation-santé.org.

SONY DSC

Article de M. Alain Bérubé paru dans le journal La Pensée de Bagot.

 

 

Ce contenu a été publié dans Dernière nouvelle. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *